Tous les posts de Cathy

Charlyne Roptin, entrepreneuse dans la e-santé

Charlyne Roptin, spécialiste de la stratégie digitale dans le secteur de la santé sur internet

Charlyne Rotpin , dirigeante de Digisanté, nous présente son agence web spécialisée dans l’accompagnement des professionnels du secteur de la santé sur internet. Basée à Nantes, elle nous explique son parcours et ses motivations dans ce domaine si spécifique.

Charlyne Roptine-dirigeante de Digisanté

Charlyne Roptin-dirigeante de Digisanté

Raconte-nous en quelques mots ton parcours ? Nantaise d’origine ou d’adoption ?

Rennaise d’origine où j’ai suivi des études en information-communication et après un passage de 10 ans à Paris en agence de communication dans le domaine de la santé, j’ai enfin atterri, en 2010, à Nantes en tant que responsable des formations au sein du Groupe PiLeJe — laboratoire de compléments alimentaires. 

En 2013, après un voyage de 6 mois en Asie et en Océanie, j’ai eu envie d’un nouveau challenge ! Et, c’est à ce moment-là, que ma future associée, responsable digitale au sein, elle aussi, du groupe PiLeJe, m’a proposé de créer notre agence web dans le domaine de la santé.

 

Dis-nous tout sur ton projet : comment est née ton idée ? Où en es-tu dans la phase d’avancement ? 

Digisanté- l'agence web e-santé de Charlyne Roptin

Digisanté- l’agence web e-santé de Charlyne Roptin

Aujourd’hui, Digisanté existe depuis 1 an et demi et compte à ce jour une trentaine de clients notamment des pharmaciens, des médecins… et des laboratoires. Nous avons intégré au sein de l’agence depuis quelques mois un intégrateur-développeur et un graphiste. Notre objectif : aider nos clients à transmettre aux patients des informations santé de qualité. Il est important, pour nous, que les professionnels de santé soient, eux aussi, présents sur Internet pour répondre aux questions des patients. Dans ce cadre, nous proposons 4 prestations : la mise en place de stratégie digitale, la création de sites Internet et blog, la réalisation de contenus santé (articles, animation réseaux sociaux, vidéos, infographies…) et la formation en ligne. 

Quels ont été les moteurs qui t’ont aidé à concrétiser ton projet : des personnes, des structures, une motivation sans limites… ou un peu tout ça à la fois ?

Au moment du démarrage, il était très important pour nous d’être bien entourées afin d’avoir des conseils adaptés et objectifs. Ainsi, nous avons pu bénéficier d’un accompagnement de C3 Consultants. Notre expert-comptable aussi a validé nos choix et continue d’ailleurs de le faire. Très rapidement, nous avons intégré les Women@Nantes et les ateliers proposés nous ont permis de compléter nos connaissances. Enfin, depuis 1 an, nous avons un bureau dans une pépinière d’entreprises à Rezé où nous bénéficions d’un suivi tous les 3 mois. C’est toujours très rassurant d’avoir un regard extérieur sur notre activité.

Entreprendre à Nantes dans le numérique, quand on est une fille, c’est plutôt parcours gagnant ou du combattant ?

Digisanté - Charlyne Roptin accompagne les professionnels de la santé sur internet

Digisanté – Charlyne Roptin accompagne les professionnels de la santé sur internet

Je ne vais pas vous cacher que j’ai eu plusieurs remarques sur le fait que j’étais une fille et qu’il ne pensait pas que je savais créer, développer des sites Internet. Être une femme dans notre métier est doublement compliqué, car nous travaillons effectivement dans le digital toujours considéré comme un secteur d’activité assez masculin et parce qu’aussi le secteur de la santé est aussi très masculin notamment les médecins. Mais, mon associée et moi savons maintenant bien nous adapter à des comportements un peu « machos » que cela peut être aussi une force d’être une femme, notamment dans la prospection commerciale.

Un petit conseil à donner aux futures entrepreneuses ? Ou un coup de pouce à demander ?

Un petit conseil : lors de la création de votre entreprise, rencontrez un maximum de personnes. N’hésitez pas à discuter de votre projet à des personnes différentes. Ceci vous permettra d’élargir votre réseau et d’avoir aussi des retours très hétéroclites. Ce conseil m’a aidé à rencontrer Najette Fellache et intégrer les Women@Nantes. Comment ? « Au moment de Noël, j’ai acheté des cartes Pokemon pour mon fils sur le Bon Coin à une personne à qui j’ai expliqué notre projet. Et, celui, en contact avec Najette m’a tout de suite donné ses coordonnées. » À la base, je ne pensais pas du tout que notre conversation pouvait m’aider à intégrer ce réseau.