Mélissa Cottin trace sa route sur les pistes du Trophée Roses des Andes !

Mélisssa Cottin et Hélène Gloux

Rencontre avec Mélissa Cottin, hyperactive du numérique nantais qui s’est engagée dans une folle aventure hors des sentiers battus : participer au Trophée Roses des Andes. Elle revient sur cette épopée, dans laquelle elle a embarqué des entreprises de la région… avec le soutien des Women@Nantes !

Raconte-nous en quelques mots ton parcours ? Nantaise d’origine ou d’adoption ?

Je suis un vrai produit d’ici, 100% pur beurre ! Très attachée à ma ville, je ne l’ai jamais quittée. Pour mes études ou mon travail, j’ai toujours eu la chance de trouver mon bonheur à Nantes.

Quel est ton parcours dans le domaine du numérique ?

Ce sont mes études qui m’ont amenée vers ce domaine. Pendant mon année de licence, j’ai participé au lancement et développement du site e-commerce France-Avenue. A l’époque (2010), je n’étais PAS DU TOUT « connectée » : pas de Facebook ou Twitter, un téléphone portable préhistorique, un PC portable quasi inutilisé et une peur bleue de commander en ligne ! Finalement, je me suis rapidement passionnée pour cet univers en plein essor… L’année suivante, j’ai rejoint un autre pure player, Protextyl, pour améliorer leur visibilité. En parallèle, je me suis impliquée dans des associations ou initiatives nantaises : Social Media Manager pour l’Agenda de la Nantaise pendant 2 ans, co-organisatrice du SEO Camp de Nantes… Ces missions ont été très formatrices et bénéfiques pour la suite !

En 2014, j’ai été embauchée par Bakasable, agence spécialisée dans le design interactif : une des expériences les plus enrichissantes dans ma découverte du numérique. D’assistante communication à responsable de clientèle, j’ai occupé un poste très polyvalent, une belle aventure complètement dingue ! Depuis septembre 2016, je suis chargée des relations publiques au sein du campus Ynov Nantes. Je peux désormais partager avec les étudiants ce que j’ai appris et les sensibiliser sur le champ des possibles dans le numérique (innovations, débouchés, réseaux).

Raconte-nous ton incroyable aventure du rallye raid Roses des Andes ?

C’est un moment qu’il faut vivre pour comprendre toute son intensité. Ce rallye est parti d’une discussion avec Hélène Gloux lors d’une soirée un peu arrosée (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé) : 2 semaines plus tard je l’ai rappelée pour lui annoncer que nous étions inscrites pour participer au Trophée Roses des Andes 2016*, soit 7 mois avant le départ !

Recherche de sponsors, actions de communication, préparation physique et mécanique… le challenge était loin d’être facile, mais nous y sommes arrivées. Nous avons récolté les 20 000€ de budget et conquis une vingtaine d’entreprises nantaises du numérique dans notre folle aventure. Seul équipage nantais sur cette édition, nous nous sommes donc envolées pour l’Argentine le 10 avril 2016… Le Trophée Roses des Andes en résumé : 6 jours de rallye, 2500kms parcourus en 4×4, 3 crevaisons, un GROS « tankage », des montées jusqu’à 4600m d’altitude, des coupettes et des dunettes, au moins 300 caps pris… Tout est détaillé sur notre blog

Nous sommes vraiment très fières d’avoir porté les couleurs de notre ville à travers cette aventure !

* Le Trophée Roses des Andes est un rallye 100% féminin à visée humanitaire. A bord d’un 4X4, l’objectif est de rallier l’étape du jour à l’aide d’un road-book, d’une carte et d’une boussole. La 3ème édition s’est déroulée du 10 au 21 avril 2016 en Argentine.

Comment as-tu rejoint les Women@Nantes ? En quoi cela t’a aidé à concrétiser ton projet ?

J’ai participé aux premières réunions de lancement de l’association. J’adore vraiment l’énergie et la bienveillance qui émanent de ce groupe. Il y a toujours de belles rencontres à faire, des sujets intéressants abordés et l’ambiance est sympa. Ateliers ou déjeuner networking, j’essaie d’être au rendez-vous le plus souvent possible. Je suis ravie de donner un coup de main à l’association par la mise à disposition du campus Ynov Nantes pour les ateliers mensuels.

Pour le Trophée Roses des Andes, l’association nous a aussi beaucoup soutenues. Au-delà du soutien financier, les membres en ont parlé autour d’elles, ont été présentes moralement en prenant régulièrement des nouvelles… Et c’est lors d’un des déjeuners networking mensuels  que j’ai rencontré Externatic et Peaks, devenus sponsors.
Je remercie encore toutes celles qui ont été présentes pour nous aider dans la réussite de ce projet. L’association Women@Nantes est à l’image de l’écosystème numérique nantais : solidaire !

 

Quels conseils donnerais-tu à toutes celles qui veulent entreprendre ? 

Une seule question à se poser pour celles qui hésitent : mieux vaut-il avoir peur ou regretter ? Il faut croire en ses rêves et ses compétences pour entreprendre, être passionnée, et surtout bien s’entourer. Parler de son idée avec d’autres personnes que sa famille ou ses amis, exiger la critique constructive, participer à des conférences pour se former, se faire connaitre…

A Nantes, nous avons cette chance d’avoir un réseau très dynamique aux multiples facettes. Nous avons pas mal d’exemples d’entrepreneuses accomplies au sein des Women@Nantes, allez leur parler 😊

 

 

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>